Catégorie : Balades

La tête à l’air

Il y a de drôles d’oiseaux à l’aéroclub. Des baignoires volantes (plus connues sous le nom d’autogyres), des hélicos jaunes et plein de Christian. Et aussi un biplan vert, piloté avec un bonheur sans faille par Alain Roy. « Depuis tout petit, comme beaucoup, je rêvais de voler. J’ai donc commencé par faire de l’aéromodélisme, puis de l’ULM, pour lequel j’ai obtenu le brevet de pilote et d’instructeur. » Jusqu’au jour où il découvre dans un magazine l’essai d’une réplique d’un biplan anglais de 1916. L’avion est fabriqué dans une usine en Espagne, l’homme part en vacances à proximité, et essaye leLire la suite…

Surprise, surprise !

Difficile de cacher un avion (et son pilote) dans la cabane au fond du jardin ou même sur le parking devant la maison. Pourtant, vous aimeriez que ce vol (découverte ou initiation) que vous offrez à votre meilleur(e) pote/ votre cousin(e)/ votre (grand-)parent/ quelqu’un-que-vous-aimez-beaucoup, soit une surprise jusqu’au bout. Une surprise à la hauteur des sensations qui s’annoncent là haut dans les airs. Il y a une tradition au club, c’est l’effet yeux bandés. Vous amenez à l’aérodrome la personnes qui va voler en lui bandant les yeux. Depuis votre salon jusqu’à son siège de l’avion, elle n’y voit strictement rien. Façon Rendez-vous en terre inconnue mais enLire la suite…