Catégorie : Vie du club

Travaux de printemps à l’aéro-club

Au programme : Réhabilitation de la tour de contrôle. Réfection des plafonds et inversion de l’escalier d’accès pour que la tour profite d’une cure de jouvence. Au final, elle accueillera une station météo et hébergera la webcam qui nous permettra d’observer la manche à air avant de planifier un vol… Et pour les passages répétés au lavabo pour lavage des mains, un espace restauré également…

Les documents

Vous trouverez ici plusieurs documents : Les statuts de l’aéro-club Le règlement intérieur de l’aéro-club

AG 2017

C’était vendredi soir, l’aéroclub tenait son assemblée générale ordinaire. L’occasion pour notre président de faire le bilan d’une année mouvementée mais qui se solde positivement grâce à une nette augmentation des heures de vol et surtout l’implication de chacun dans la vie du club. Il nous faut donc continuer à œuvrer en ce sens afin de poursuivre notre progression en nombre de pilotes et d’heures de vol, de façon à ce que le l’aéroclub puisse vivre de son activité principale : faire apprendre à voler, faire voler… D’autant que les rendez-vous cette année sont à la hauteur de ces bons résultats : Du 17 au 21 avril : semaineLire la suite…

Des news du club !

Tandis que l’hiver chante à nos oreilles et que le thermomètre de l’aérodrome franchit à grand peine la barre du zéro, on en profite pour vous faire le coup des nouvelles ultra fraîches… École de pilotage Félicitations à Arthur Vanduyslaeger, jeune BIA 2015, qui a obtenu son théorique brevet de base en décembre. Il ne reste plus que le test final pour l’obtention du BB… Session BIA 2016-2017 12 établissements de Gironde et Charente-Maritime sont entrés dans le dispositif proposé via notre aéroclub. Cela concerne une centaine d’élèves répartis en deux groupes. Les cours ont commencé depuis novembre au CFMLire la suite…

La famille s’agrandit…

Toute l’équipe de l’aéroclub est particulièrement fière de vous annoncer l’arrivée au sein du club de F- GTDB, un Wassmer 52. Tout s’est déroulé très vite il faut dire, malgré les moyens financiers limités du club… Cela avait commencé avec la panne du PA28 et les joies du démontage : chaque jour amenait son lot de mauvaises surprises, alourdissant inexorablement les devis (et du coup les temps de réparation). Puis ça avait continué avec la location du Rallye MS 893, qui, nous l’apprenions la semaine dernière, devait rentrer dans son bercail en raison de problèmes de documents administratifs. Et c’est là queLire la suite…