La compil

Dans ce club de passionnés règne la bonne humeur et la convivialité. Du coup, le club-house est le plus souvent le siège de toutes les retrouvailles. Avec leur lot de traits d’humour, récoltés ainsi au fil des années… Oui, nous aussi avons nos fusées, et pas seulement celle de Tintin à l’entrée de l’aérodrome…

À savourer sans modération, voire à recaser pour briller dans les diners en ville.

L’atterrissage, c’est l’art de ramener toutes les pièces de l’avion au parking dans l’ordre où on les a prises.

Tous les avions sont à train rentrant. Seulement, pour certains, il faut se poser un peu plus fort.

À quoi sert une hélice dans un avion ?
— À rafraichir le pilote en vol, si vous ne me croyez pas, arrêtez-la et regardez comme il transpire.

J’aimerai mourir comme mon grand père, en paix, pendant son sommeil. Pas en hurlant de terreur, comme ses passagers.

Si Dieu avait destiné l’homme à voler, il lui aurait donné plus d’argent.

Un jour particulièrement venteux et agité, pendant la finale, le pilote se débat vraiment  pour poser l’avion. Après un atterro très très dur, le chef de cabine annonce: « Mesdames et Messieurs, bienvenue à Amarillo. Merci de rester sur vos sièges ceinture attachée pendant que le commandant va tenter de ramener ce qui reste de l’avion au parking. » 

— Tower : Vent calme. Pas de trafic. Prenez la piste 32 ou 14, au choix.
— Pilote : Quelle est la piste la plus longue ?

— ATC : Cessna G-ABCD, vous voulez faire quoi ?
— Cessna : Avoir ma licence de pilote de ligne.
— ATC : Je voulais dire dans les cinq prochaines minutes, pas décénies…

Entendu sur la fréquence Tour de Bordeaux un samedi après-midi :
— TWR : F-AP quelles sont vos intentions après ce tour de piste ?
— Pilote : Euh… Je vais voir le match de rugby…

— Contrôle : Vous avez assez de carburant ou pas ?
— Pilote : Oui.
— Contrôle : Oui quoi ?
— Pilote : Oui, MONSIEUR !

– CTL : “N123YZ, annoncez altitude”
N123YZ : “Altitude !”
CTL : “N123YZ, annoncez vitesse” N123YZ : “Vitesse !”
CTL : “N123YZ, dites “demande annulation du plan de vol”.
N123YZ : “heu, 8000 pieds, 150 Kts monsieur.”

— Voix du CDB : Roger, j’arrive à 3000 pieds au-dessus de la balise NF.
— Autre voix à la radio : NON ! Vous pouvez pas faire ça ! JE SUIS à 3000 pieds au-dessus de cette balise !!!
Quelques secondes de silence.
— Voix du CDB : Espèce d’idiot, t’es mon copilote !

— Pilote : Approche. On est à quelle distance du terrain ?
— CTL : N823, plus vous irez vite, plus vite vous arriverez.

— CTL : Air France 123, vous êtes un Airbus 340 ou 320 ?
— Air France : 340, évidemment !
— CTL : Alors vous pourriez mettre en route les deux autres moteurs et augmenter la montée de 1000 ft/min ou plus ?

— CTL : D-EXXX piste dégagée, svp déclarer nombre de personnes à bord.
— Cessna : Pilote, deux passagers et un chien.
Le Cessna rebondit 4quatre fois sur la piste et s’immobilise enfin.
— CTL : Présume que le chien était aux commandes ?

— Tour : Formation de Phantom traversant la zone de contrôle sans clearance, donnez indicatif ! 
— Pilote : Je ne suis pas stupide…

— Cessna : Tour Jones, Cessna 12345, élève pilote, je suis à bout de fuel.
— Tour : Roger. Cessna 12345, réduisez la vitesse relative pour mieux planer !! Avez-vous l’aérodrome en vue ?!?!!
— Cessna : Euh… Tour, je suis sur la rampe sud, je veux juste savoir où est le camion de fuel.

Deux pilotes de chasse ivres volaient en formation.
— Leader à W1 : Tu peux me voir ?
— W1 à Leader : Non. Tu peux me voir, toi ?
— Leader à W1 : Non.
— W1 à Leader : Cool, maintenant on est des chasseurs furtifs.

— Radio soviétique : … Le navire USS Los Angeles a mystérieusement coulé. Aucun blessé de notre côté.

— Pilote à contrôle . . . Pilote à contrôle . . . Je suis à 300 miles des côtes . . . 600 pieds au-dessus de l’eau . . . et à cours de carburant . . . qu’est ce que je fais ?
— Contrôle à pilote . . . Contrôle à pilote . . . Répétez après moi : “Notre Père qui est aux cieux . . .”

En 1976 en Nouvelle-Zélande.
— ZK-ABC : Wellington contrôle, ici Alpha Bravo Charlie. Vous pourriez allumer les lumières de la piste, s’il vous plaît ?
— WN TWR : Alpha Bravo Charlie, ici Wellington Contrôle, l’aéroport est fermé à cause du brouillard, vous ne pouvez pas atterrir ici.
— ZK-ABC : Wellington contrôle, ici Alpha Bravo Charlie, j’ai déjà atterri mais j’arrive pas à trouver le hangar.

La prière du pilote : Ô contrôleur qui est assis dans la tour, que ton secteur soit sanctifié. Que ton trafic vienne, que tes instructions soient suivies sur la terre comme dans les airs. Donne-nous aujourd’hui nos guidages radar, Et pardonne-nous nos incursions TCA comme nous pardonnons à ceux qui nous ont coupé sur la fin. Et ne nous soumets pas au mauvais temps, mais délivre-nous nos clearances. Roger.

Un élève se perdit au cours d’un vol solo de nuit. Tentant de localiser l’avion, au radar, le contrôle demanda «  Quelle est votre dernière position connue ? »  «  Quand j’étais numéro 1 pour le décollage », répondit l’élève.

Un jeune pilote, dans le hall d’un aéroport tente d’impressionner une jolie jeune femme. Il lui parle de son avion, un (petit Cessna) C150. Mais elle n’y connaît rien et lui demande une description de son avion. En face de lui, sur le parking, se trouve un avion cargo Hercules C130, alors il commence : « Bon, çà c’est un C130. »